Dopff Irion

dopff-irion-maison

Dopff&Irion, d’hier à aujourd’hui

À la Renaissance, le vignoble alsacien est prospère et notamment à Riquewihr. On construit beaucoup, on commerce hardiment, le vin est une denrée précieuse. Les familles Dopff et Irion s’investissent avec bonheur dans le métier de vigneron. Riquewihr, au fil des siècles, devient la vitrine de l’histoire viticole alsacienne.

Tout commence avec un homme, un précurseur, Monsieur René Dopff, ami intime d’André Malraux. Il va prendre en main la destinée de Dopff & Irion dès 1945. Novateur, il se soustrait aux habitudes viticoles de l’époque. C’est le terroir qu’il privilégie plutôt que le cépage. Ainsi, il restructure son vignoble du Château de Riquewihr en cinq domaines, qu’il baptise avec des noms à consonances typiquement françaises : Les Murailles, les Sorcières, les Maquisards, Les Amandiers, les Tonnelles.

Les habillages des bouteilles s’épurent et abandonnent le lettrage gothique au profit d’une calligraphie dépouillée. Les vins sont issus exclusivement des quatre cépages nobles et deviennent l’expression d’un terroir. Chaque domaine se consacre désormais à son cépage de prédilection.

René Dopff part ensuite à la conquête des Grandes Tables, tant en France qu’à travers le monde. Ainsi, il livre le Palais de l’Élysée ou le paquebot France lors de son inauguration.

Héritiers d’un riche patrimoine, nous sommes fiers et conscients qu’il est de notre devoir de le faire vivre et prospérer. L’amour du vin, de nos vignes, de notre village, de notre région, voilà une histoire de cœur, une invitation au voyage…